SlideShow

< Revenir à la liste
27/03/2014
OPINIONS ET PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES DES FRANÇAIS EN 2013

 Le Commissariat Général au Développement Durable (CGDD) publie chaque année les chiffres et statistiques révélant l'opinion et les pratiques environnementales des français.

Ceux de 2013 viennent de tomber et le bilan est mitigé, la crise économique ayant joué un rôle dans les choix opérés par les français en ce qui concerne leur mode de vie  : "Conscients des enjeux écologiques mais inquiets face à la crise économique, les Français se montrent plus réservés que par le passé quand il s'agit de modifier leur mode de vie en adoptant des pratiques respectueuses de l'environnement. Depuis le début des années 2010, la sensibilité des Français à l'égard de l'environnement continue en effet de progresser mais se traduit de manière moins manifeste à l'échelle individuelle. Disposés à limiter les gaspillages et à acheter davantage de produits locaux, les consommateurs souscrivent assez largement aux principes de sobriété et de proximité pour des raisons qui sont toutefois plus économiques qu’écologiques."

Les problèmes environnementaux considérés comme les plus préoccupants par les français
 
Pour l'année 2013, les principales préoccupations environnementales restent à peu près identiques à celles des années précédentes. Par ordre décroissant, on retrouve à la première place la pollution de l'air et le changement climatique. Les catastrophes naturelles se retrouvent reléguées à la troisième place. A noter que les problèmes liés à la biodiversité et aux nuisances sonores sont toujours loin derrière, n'étant évoqués que par 6% des personnes interrogées. Quant à la dégradation de l'eau et des milieux aquatiques, seuls 13% des sondés la jugent préoccupante, une baisse constatée pour la deuxième année consécutive. Cette problématique passe d'ailleurs pour la première fois après celle de la hausse des déchets ménagers. Preuve que les problèmes environnementaux pris au sérieux par les français évoluent. 
 
Interrogés sur le problème environnemental qui les affecte le plus dans leur vie quotidienne, 30% des français estiment qu'il n'y en a pas un en particulier. Au premier rang, la question des nuisances sonores est considérée comme le principal problème que rencontrent les sondés à l'échelle de leur quartier (20%). Le manque de transports en commun arbore le même score, la pollution de l'air se retrouvant quant à elle au troisième rang (12%). 
 
Les acteurs devant agir en priorité pour la préservation de l'environnement selon les français
 
Selon les chiffres, le premier rôle dans la protection de l'environnement revient aux pouvoirs publics, qui sont cités par 52% des sondés. Une nette progression par rapport aux deux années précédentes (47% en 2012 et 28% en 2011). Les entreprises gagnent la deuxième place (23%) et viennent ensuite les ménages (19%). Alors que les pouvoirs publics sont désignés comme les principaux acteurs contre la dégradation de l'environnement, les entreprises et les ménages voient leur rôle diminuer, puisque les français considèrent de plus en plus qu'il ne leur revient pas en priorité de mener une telle mission. 
 
Dans cette publication réalisée par le CGDD, de nombreux autres thèmes environnementaux sont abordés, chiffres à l'appui, afin de comprendre au mieux les opinions et pratiques des français à leur égard (logement, énergie, consommation responsable, etc). De quoi mettre en lumière l'évolution des mentalités et constater que certains événements, comme la crise économique, peuvent avoir un impact important sur les choix et les pratiques environnementales des français. 
 
Pour retrouver l'ensemble des chiffres et statistiques du CGDD sur les opinions et pratiques environnementales des français en 2013, cliquez ici.
 
 
Groupement Associatif de Défense de l'Environnement du Lot  -  Fédération agréée au titre de la Protection de l'Environnement
Mentions Légales
GADEL Espace Associatif Clément Marot-Place Bessière-46000 CAHORS Tel/Fax. 05.65.30.98.28 info@gadel-environnement.org